Passer
Tous les communiqués de presse

Final Report Septembre 2018

8 oct. 2018

15 075 visiteurs ont parcouru les allées du « Fairyland for Fashion » qui regroupe les salons dédiés à l’industrie de la mode de Messe Frankfurt France. Avec plus de 80% de visiteurs internationaux, ces manifestations restent LE rendez-vous incontournable pour les industries mondiales de la mode.

" Avantex Paris n’est pas simplement un rendez-vous business. Il s’agit d’un véritable lieu d’échanges faisant la part belle à la recherche, à la réflexion, et à la mise sur le marché de solutions face aux enjeux et challenges de l’industrie de l’habillement, aujourd’hui, et demain ! Je suis d’ailleurs ravi de voir la réponse européenne à l’appel du salon - le premier à avoir conjugué la mode et la technologie dans l’industrie textile - sur des questions majeurs comme la durabilité, la soutenabilité, la traçabilité, et toutes les attentes du consommateur, actif, à l’ère numérique . "

Sur chaque continent, il n’y a plus de blocs leaders régionaux comme auparavant. On constate une dispersion du visitorat, dorénavant, par nation avec des variations plus ou moins fortes, mais globalement peu significatives sauf pour la France qui continue de progresser +11%. D’autres bons résultats pour, l’Italie +5%, la Russie +7%, la Suisse +16%, l’Inde +17%, la Corée du Sud +15%, le Liban +14%, le Canada +7%, l’Argentine +8%, la Colombie +5%, la Tunisie +11%, l’Ile Maurice +8%. 

TOP 5 : 1 - France, 2 - Royaume-Uni, 3 – Espagne, 4 – Italie, 5 - Turquie L’Espagne et l’Italie gagnent chacune une place reléguant la Turquie en bas de tableau.

Cette année, 40 exposants venus de 9 pays ont répondu présent pour Avantex Paris, le rendez-vous semestriel de l’essence créative et technique de l’industrie de la mode de demain. Le salon a ainsi rassemblé pour cette 7e édition une quarantaine d’entreprises et de structures de premier plan, venues de 8 pays, qui conçoivent, façonnent, distribuent les produits et les solutions technologiques à fortes valeurs ajoutées pour la mode. 

Avantex Paris, vecteur européen des innovations au cœur des secteurs de la mode 

Encore une fois, ce qui a frappé à Avantex Paris, c’est la grande diversité de ses visiteurs qui donne à l’ensemble un caractère proche du réseau, et cela n’empêche pas les affaires. Au contraire !  Aux simples donneurs d’ordres ou responsables des marques de mode et du luxe, s’ajoutent des consultants, des chercheurs ingénieurs et même des investisseurs à l’affut des pistes rassemblées par Avantex Paris, bien dans son rôle de pionnier sur ces nouveaux impératifs pour les industries textiles et mode au sens large. Cléa Polar, fondatrice de la manufacture slow-fashion éco-responsable 100% local Coco & Rico acquiesce : « Je suis hyper contente, il n’y avait que de vrais professionnels, pas de curieux mais beaucoup de clients potentiels. La synergie entre exposants est très bonne, ils peuvent être de futurs partenaires. Nous avons enrichi notre portefeuille de vrais clients à l’international en particulier sur l’Asie. Grâce à Avantex nous serons présents à Londres dès le mois prochain ! »

« Nous avons vu énormément de visiteurs de très haut niveau» confirme Magnus Hellström, directeur marketing et commercial de Coloreel faisant la démonstration de cette nouvelle unité de coloration pour machine à broder : « Nous sommes ravis, nous avons rencontré notre cible les distributeurs. Certains sont venus de Chine, Japon, Taïwan et Inde mais aussi d’Europe de l’Est qui est la tendance du moment. » Une réussite partagée, entre-autre, par d’autres start-up venues défendre leurs savoir-faire comme les Français d’INDUO avec leur tissu hydrophobe qui intéresse le luxe ou les Belges de Retviews avec leurs algorithmes d’études de marché en temps réel. 

De nouvelles formes de distribution du vêtement, très proche des souhaits du consommateur ont été dévoilées notamment par le Centre européen des Textiles Innovants et son Future Apparel Experience by CETI, un lieu pour favoriser l’expérimentation des outils 4.0. Beau travail également dans ce domaine chez Tô & Guy, une entreprise française combinant co-conception, impression et réalité augmentée pour plus de customisation. Le CETI a également enregistré sur son stand une demande très significative de solutions alternatives pour le cuir. Un chantier pour demain. 

Avantex Paris accueillait une vaste gamme de matières techniques concoctées par des industriels Sud-Coréens, Chinois et Taïwanais, toujours très en vogue auprès des acheteurs de marques outdoor et de sport principalement, mais on sait aujourd’hui l’influence transversale du sport sur tous les segments de la mode.  

Le salon confronte ainsi les idées et les matières aux professionnels de tout poil pour proposer une perspective nouvelle et pleine de fraîcheur sur l’avenir. Avec, par exemple, le concours d’institutions pédagogiques de pointe, à l’image de la collaboration solide entre l’école de mode ESMOD dont les étudiants ont travaillé des tissus techniques du cluster lyonnais TECHTERA.   Il faut également faire mention de la première participation de l’université finlandaise d’Alvar Aalto dont les prouesses issues des écoles de chimie et de design associées ont su attiser la curiosité de tous comme en témoigne Pirjo Kääriäine, professeur et responsable du programme CHEMARTS : « Nous avons eu de nombreux échanges intéressants avec des entreprises européennes et asiatiques pour de futures collaborations. Nous ne vendons pas de produits finis mais nous pouvons accompagner pour la création de nouvelles matières. Globalement, les contacts ont été nombreux et tournés vers le futur du recyclage et le respect de l’environnement dans la mode. » 

Un climat favorable à la R&D textile et ses applications dans l’industrie, cher à Messe Frankfurt France qui a de nouveau récompensé des start-up engagées dans la transformation du secteur. Troisième édition pour l’Avantex Fashion Pitch : la compétition entre 5 solutions correspondants à la sectorisation du salon a permis aux publics de voter via la plateforme WiRATE.   - Le premier prix de cette session de septembre revient à la jeune pousse américaine Nineteenth Amendment qui veut révolutionner le commerce de détail pour les articles de mode. Un ensemble d’outils et de services pour les créateurs et marques de mode destinés à faciliter l’élaboration du vêtement, de la conception à la vente en passant par la production. L’entreprise bénéficiera ainsi d’un suivi tout particulier avec une représentation sur Avantex Paris en février prochain et l’accompagnement de Wirate et Moovjee dans la promotion de leurs ambitions, tandis que le CETI interviendra pour prodiguer des conseils. 

- Mentions spéciales pour trois autres concurrents : Wonda Kammer et ses chemises pour homme fabriquées au Ghana, qui termine, de très peu, en seconde position, puis Gorfoo, une marque de vêtements, accessoires et chaussures en matières  végétales, et enfin la collection aux courbes acérées de Simone Simon. Tous trois auront une silhouette exposée au prochain salon ainsi que des séances de coaching offert par Hall Couture. 

Comme chaque année, l’Agora a été l’épicentre de débats et de discussions nourris autour du textile et des marchés mode. Les experts se sont multipliés sur ces tables rondes dédiées aux si nombreux angles : écologie, fonctionnalité, réseaux sociaux, rôle des influenceurs, nouveaux processus de fabrication ou grandes manœuvres dans les canaux de distribution… Un grand panel de sujets reflétant les mutations auxquelles l’industrie de la mode et de l’habillement est d’ores-et-déjà confrontée. Les défilés de l’Amsterdam Institute of Fashion, de Tô & Guy en ont constitué une démonstration brillante. 

Autant de défis et de réponses concrètes qui font d’Avantex Paris un événement prospectif à part entière au sein de la galaxie des salons Messe Frankfurt France où le développement durable et la responsabilité sociale et environnementale ont commencé à trouver leurs marques. 

Prochain Avantex Paris 11 – 14 février 2019, Paris - Le Bourget 

Toutes les informations sur les salons textiles organisés par Messe Frankfurt dans le monde sont disponibles sur la nouvelle plateforme : www.texpertisenetwork.messefrankfurt.com

Messe Frankfurt en chiffres  Messe Frankfurt est le leader mondial de l’organisation de salons, de congrès et d’événements parmi les organisateurs ayant leur propre parc d’expositions. Avec plus de 2 400 employés répartis sur 30 sites, Messe Frankfurt dégage un chiffre d’affaires annuel d’environ 669 millions d’euros. Le groupe peut s’appuyer sur une connaissance profonde des secteurs couverts et sur son réseau de distribution international pour soutenir les intérêts économiques de ses clients avec efficacité. Une offre de services complète – sur site et en ligne – garantit aux clients du monde entier un niveau de qualité toujours élevé et une flexibilité maximale dans la planification, l’organisation et le déroulement de leurs événements. La gamme des services proposés va de la location de surfaces aux prestations de marketing, en passant par la construction de stands, les services personnels ou la restauration. L’entreprise a son siège principal à Francfort-sur-le-Main. Elle est détenue à 60 % par la ville de Francfort et à 40 % par le Land de Hesse.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur: www.messefrankfurt.comwww.congressfrankfurt.dewww.festhalle.de  

Contacts presse : RE ACTIVE – Frédéric Pellerin – fpellerin@re-active.fr & Dimitry Helman – dimitry@re-active.fr –  +33 1 40 22 63 19 
Messe Frankfurt France – Cassandra Galli – cassandra.galli@france.messefrankfurt.com - +33 1 55 26 61 39

Téléchargements

Nous utilisons des cookies afin d’améliorer le fonctionnement de notre site pour nos utilisateurs. En continuant votre navigation, vous vous engagez à accepter l'utilisation des cookies. Consultez notre politique de confidentialité.